Kosovo : l'ONU condamne les violences contre son personnel dans le Nord de Mitrovica

17 mars 2008

Le Représentant spécial adjoint du Secrétaire général au Kosovo, Larry Rossin, a condamné les violences dirigées ce matin contre la police de la Mission des Nations Unies au Kosovo (MINUK) à Mitrovica, dans le Nord du Kosovo, alors que la Mission, avec l'aide de la KFOR, rétablissait le contrôle dans le tribunal de l'ONU occupé depuis vendredi dernier par des manifestants serbes.

« J'exhorte spécialement ceux qui réagissent d'une violente manière à l'opération conjointe de la MINUK et de la KFOR à respecter la loi et l'ordre et à cesser leurs activités illégales », a déclaré Larry Rossin, selon un communiqué publié ce matin à Pristina.

Vendredi dernier, une foule de manifestants serbes étaient entrés de force dans le tribunal municipal de Mitrovica (dépêche du 14.03.2008).

Ce matin à l'aube, lors de l'opération menée par la MINUK et la KFOR - la Force de maintien de la paix de l'OTAN au Kosovo - pour reprendre contrôle du tribunal, plusieurs dizaines de personnes ont été arrêtées.

La Mission indique aussi que des officiers de police de la MINUK et des soldats de la KFOR ont été blessés par des manifestants, et plusieurs véhicules ont été brûlés.

La police de la MINUK a été provisoirement redéployée hors de la ville de Mitrovica jusqu'à ce que le contrôle soit rétabli.

Pour le Représentant spécial adjoint, ces violences représentent une « violation flagrante de la résolution 1244 du Conseil de sécurité ». Il a demandé à toutes les communautés de rester calmes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.