Libéria : la Mission condamne l'attaque de son personnel et de ses équipements

11 mars 2008

La Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) a condamné l'attaque, ce matin, de son personnel et de ses équipements, au cours de laquelle trois employés de la Mission ont été blessés, deux véhicules brûlés et un troisième véhicule endommagé.

La Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) a condamné l'attaque, ce matin, de son personnel et de ses équipements, au cours de laquelle trois employés de la Mission ont été blessés, deux véhicules brûlés et un troisième véhicule endommagé.

« Le personnel de la MINUSIL sont au Libéria pour appuyer le peuple et le gouvernement du Libéria, et ces actes réduisent la capacité de l'ONU à mener à bien son mandat », affirme un communiqué publié aujourd'hui.

Tôt ce matin, entre 16 et 20 individus, apparemment d'anciens prestataires individuels de la Mission, ont brûlé deux jeeps Nissan Patrol et endommagé un véhicule près du siège logistique de Star Base, à Bushrod Island.

Les trois employés qui ont été blessés lors de cette attaque sont actuellement soignés au centre médical de Star Base.

La police nationale libérienne, avec l'aide du personnel militaire de la Mission, a réagi rapidement et a procédé à l'arrestation de 17 personnes.

La Mission, qui prend actuellement toutes les mesures de sécurité nécessaires pour éviter que ce type d'incidents se reproduise dans ses différents sites, a souligné que les procédures de recrutement se déroulent dans le strict respect des règles, directrices et codes de conduite de l'ONU.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.