Gaza : l'UNRWA s'inquiète des pénuries dans les hôpitaux

3 mars 2008

Alors que Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO) a confirmé qu'Israël avait retiré ses forces terrestres de Gaza aujourd'hui, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a fait part de sa préoccupation devant la situation dans les hôpitaux.

Alors que Bureau du Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient (UNSCO) a confirmé qu'Israël avait retiré ses forces terrestres de Gaza aujourd'hui, l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA) a fait part de sa préoccupation devant la situation dans les hôpitaux.

« Karen AbuZayd, la Commissaire générale de l'Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), a dit que l'agence avait repris ses activités humanitaires à Gaza », a indiqué aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général lors du point de presse à New York.

Dans un entretien avec la radio de l'ONU, Karen AbuZayd a expliqué que les écoles qui avaient été fermées depuis plusieurs jours dans le nord de la Bande de Gaza allaient bientôt rouvrir. L'UNRWA s'efforce de garder les autres ouvertes.

Mais « nous sommes surtout inquiets pour le secteur médical », a-t-elle déclaré. Il manque aux hôpitaux des médicaments, des équipements et même des articles basiques comme du détergent pour laver les draps, a-t-elle expliqué.

« Il nous faut la même chose depuis des mois », a insisté Karen AbuZayd, il faut que les passages soient rouverts afin que les marchandises puissent passer, que les gens puissent s'occuper d'eux-mêmes. « Même notre propre nourriture, nos médicaments et ceux des autres agences nous parviennent de façon très restrictive, et d'une manière très inefficace, très coûteuse », a-t-elle déploré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.