Darfour-Ouest : l'ONU demande la protection immédiate des civils et l'accès des agences humanitaires

3 mars 2008

A la suite de deux visites dans les villages du Darfour-Ouest récemment touchés par les combats, Ameerah Haq, la coordonnatrice humanitaire pour les Nations Unies, et les représentants de plusieurs agences ont fait part de leur grande inquiétude au sujet des populations civiles et ont demandé un accès humanitaire sans restrictions dans les zones concernées.

« L'impact sur les communautés a été dévastateur », a déclaré Ameerah Haq dans un communiqué publié aujourd'hui à Khartoum.

« Des communautés entières ont été forcées à fuir après les dernières attaques contre une série de villages au nord de El Geneina », a-t-elle expliqué.

Selon elle, des dizaines de civils auraient péri et quelque 58.000 personnes seraient toujours touchées.

L'équipe de l'ONU a également pu voir des maisons brûlées et des constructions civiles – cliniques, écoles, systèmes d'assainissement – et des bâtiments des agences humanitaires pillés ou détruits.

Ameerah Haq a renouvelé, de la part des Nations Unies, le souhait de recevoir l'assurance que les communautés ne sauront plus soumises à ces attaques indiscriminées. « Ces civils ont droit à la protection », a-t-elle insisté.

La coordonnatrice humanitaire a également souligné le besoin, pour les travailleurs humanitaires, d'avoir accès aux communautés touchées afin de leur livrer de l'alimentation, des médicaments, des couvertures, et d'envoyer des ingénieurs pour réparer les systèmes d'approvisionnement en eau.

Parmi les membres de l'équipe qui a visité les villages de Sirba et Sileah figurent des représentants du Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR), du Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), du Programme alimentaire mondial (PAM), de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.