Gaza/Israël : Louise Arbour condamne les violations du droit international

3 mars 2008

La Haut Commissaire aux droits de l'homme, Louise Arbour, a condamné les lancements de roquettes palestiniennes sur des civils israéliens et a demandé au gouvernement d'Israël de mener une enquête impartiale sur la mort de dizaines de civils à Gaza, en rappelant que le droit international interdit les punitions collectives.

« Ces attaques représentent une claire violation du droit international humanitaire », a communiqué">déclaré aujourd'hui Louise Arbour, au sujet des roquettes tirées par des militants palestiniens sur des cibles civiles israéliennes.

« Les responsables devront en répondre », a-t-elle ajouté.

La Haut Commissaire aux droits de l'homme a aussi souligné qu'Israël, en tant que puissance occupante, porte une responsabilité particulière, au regard du droit humanitaire international et des droits de l'homme, dans la protection de la population et des installations civiles à Gaza.

Elle a appelé le gouvernement israélien à mener une enquête impartiale sur la mort des civils, à en rendre publics les résultats et à poursuivre les responsables.

Les punitions collectives sont interdites par le droit international, a-t-elle répété.

Louise Arbour a exhorté la communauté internationale à faire davantage pression sur les deux parties afin qu'elles honorent leurs obligations au regard du droit international humanitaire et des droits de l'homme, et à agir de façon « adéquate » face à d'éventuels manquements de leur part.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.