ONUSIDA recommande de combattre l'homophobie pour lutter contre le VIH/SIDA

28 février 2008

ONUSIDA et le Haut Commissariat aux droits de l'homme ont appelé les gouvernements à la vigilance face aux violations des droits fondamentaux qui seraient commises sur la base de l'orientation sexuelle d'une personne ou de son statut VIH/SIDA.

« Parmi les inquiétudes spécifiques qui sont été soulevées lors des actions nationales de lutte contre le VIH/SIDA, figurent des informations concernant des tests VIH qui auraient été imposés, des détentions arbitraires en raison du statut VIH ainsi que la révélation du statut HIV d'une personne sans son consentement », indique un communiqué publié par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA).

Avec le Haut Commissariat aux droits de l'homme, ONUSIDA rappelle que ces mesures punitives représentent clairement une violation des droits des personnes et rendent plus difficile leur accès à la prévention et aux soins.

« L'homophobie encourage l'extension de l'épidémie de VIH/SIDA et doit être combattue dans le cadre des actions nationales contre le SIDA », affirme le communiqué.

L'expérience montre que les actions efficaces reposent sur le respect des droits de l'homme, la tolérance, l'accès sans restrictions à la prévention, aux soins et au soutien.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.