TPIY: un ancien soldat bosniaque serbe transféré en Belgique pour y purger une peine pour viol et torture

27 février 2008

Dragan Zelenović a été transféré aujourd'hui en Belgique pour y purger une peine de 15 ans de prison pour torture et viol de femmes et de jeunes filles dans la ville de Foča, en Bosnie-Herzégovine, en 1992, suite à sa condamnation par le Tribunal pénal International pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Dragan Zelenović a été transféré aujourd'hui en Belgique pour y purger une peine de 15 ans de prison pour torture et viol de femmes et de jeunes filles dans la ville de Foča, en Bosnie-Herzégovine, en 1992, suite à sa condamnation par le Tribunal pénal International pour l'ex-Yougoslavie (TPIY).

Le 17 janvier 2007, Dragan Zelenović a plaidé coupable de sept chefs d'accusation de viol, y compris de viol en réunion et de torture de femmes et de jeunes, y compris certaines d'à peine 15 ans, à l'issue de la prise de la ville de Foča en 1992, indique un communiqué du TPIY publié aujourd'hui à La Haye.

« Les forces serbes ont détenu les femmes et les jeunes filles pour les interroger. A cette occasion, elles ont subi des traitements humiliants et dégradants, des passages à tabac et des attaques sexuelles, y compris des viols ».

Par ailleurs, « plusieurs femmes ont été détenues dans des maisons et des appartements servant de maisons closes, gérés par des groupes de soldats, notamment des miliciens ».

Dragan Zelenović a conduit avec d'autres soldats des viols en réunions, pendant ou après les interrogatoires.

Dans sa reconnaissance de culpabilité, ce dernier a exprimé « ses regrets pour toutes les victimes de ses actes », exprimant son « plus profond remords ».

Dragan Zelenović a fait appel de la sentence de la Chambre de première instance, mais la Chambre d'appel a confirmé la peine par un arrêt du 31 octobre 2007.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.