Darfour-Ouest : des centaines d'enfants portés disparus

27 février 2008

Selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), des centaines d'enfants sont toujours portés disparus après les attaques par des milices de villages du Darfour-Ouest, au Soudan, la semaine dernière.

Selon le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), des centaines d'enfants sont toujours portés disparus après les attaques par des milices de villages du Darfour-Ouest, au Soudan, la semaine dernière.

« Un nombre indéterminé d'enfants âgés de 12 à 18 ans ont disparu, ces disparitions concernant surtout des garçons. Personne ne sait ce qui est arrivé à ces enfants », a affirmé Naqibullah Safi, responsable du bureau de l'UNICEF pour le Darfour-Ouest, selon un communiqué publié hier à Nairobi.

Si les premiers rapports indiquent qu'il s'agirait de près de 800 enfants, l'UNICEF estime que le nombre réel serait moins important.

Pour l'agence, l'une des préoccupations majeures est actuellement de s'occuper des enfants devenus orphelins, abandonnés par leurs parents ou disparus au cours des derniers jours.

La mission d'évaluation de l'UNICEF dans les villes attaquées a constaté que plusieurs édifices avaient été brûlés. S'il est impossible de connaître encore le nombre exact des victimes, le problème le plus fréquent à présent est celui des personnes brûlées.

Le déplacement de population qui a suivi les attaques concernerait plusieurs dizaines de milliers de personnes.

Le 19 février dernier, John Holmes, le Coordonnateur des secours d'urgence des Nations Unies, avait demandé la cessation des hostilités (dépêche du 19.02.2008).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.