Le FIDA et la Banque africaine de développement renforcent leur partenariat

13 février 2008

Le Fonds international de développement agricole (FIDA) et la Banque africaine de développement (BAD) ont signé aujourd&#39hui un mémorandum d&#39accord qui vise à intensifier leur collaboration pour éradiquer la pauvreté rurale en Afrique.

« Le mémorandum d'accord a été signé par le président du FIDA, Lennart Båge, et le président de la BAD, Donald Kaberuka, lors de la 31ème session du Conseil d'administration du FIDA », indique un communiqué publié aujourd'hui à Rome.

Il s'agit là d'une nouvelle étape dans les relations entre les deux organismes qui, dès 1978, ont signé un accord de coopération qui leur a permis de travailler ensemble et de mobiliser plus de 2,4 milliards de dollars de cofinancement pour 35 projets différents.

Avec le mémorandum d'accord, le FIDA et la BAF s'engagent à encourager une « culture de la responsabilité » afin d'améliorer l'efficacité de leurs activités de développement en Afrique.

Le document fournit aussi un cadre pour l'élaboration et la mise en oeuvre de programmes de travail dans des secteurs comme la microfinance, le renforcement des capacités, la bonne gouvernance, et l'intervention en période post-conflit.

Le partenariat devra également soutenir des actions dans les domaines de l'`agribusiness´, l'autonomie des communautés rurales, le développement des microentreprises et les énergies renouvelables.

Les deux organismes vont entreprendre différentes missions conjointes dans les pays africains afin d'identifier, de préparer, d'évaluer et de superviser les projets. Ils vont aussi créer des réseaux pour coordonner et évaluer leurs activités.

L'accord prévoit par ailleurs la mise en place de programmes de renforcement des capacités à destination du personnel des gouvernements.

Des réunions consultatives semestrielles viendront promouvoir l'échange d'informations et l'élaboration de plans de travails annuels conjoints.

Le FIDA, créé à la suite des famines et des sécheresses qui ont provoqué la mort de millions de personnes en Afrique et en Asie dans les années 1970, célèbre cette année son trentième anniversaire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.