Afrique australe : 89 millions de dollars nécessaires pour faire face aux inondations

11 février 2008

Alors que l&#39Afrique australe n&#39est qu&#39à la moitié de la saison des pluies, la communauté humanitaire cherche à collecter 89 millions de dollars pour aider les gouvernements du Malawi, du Mozambique, de la Zambie et du Zimbabwe à porter secours à leurs populations, notamment aux 449.000 personnes qui dépendent d&#39une action humanitaire d&#39urgence.

« Les gouvernements ont fait un excellent travail », a déclaré John Holmes, le Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, selon un communiqué publié aujourd'hui à Johannesburg.

« Ils ont immédiatement besoin de la communauté internationale pour garantir que les personnes déplacées par les inondations reçoivent l'alimentation, le logement, l'eau, les médicaments et les autres services de base nécessaires à leur survie », a-t-il ajouté.

Les pluies, qui devraient continuer, mettent en danger quelques 805.000 personnes supplémentaires. Les besoins devraient donc augmenter au cours des prochains mois et environ 89 millions de dollars sont nécessaires pour répondre à la catastrophe.

Pour le Mozambique, le pays le plus touché, la communauté internationale demande plus de 35 millions pour aider plus de 680.000 personnes. Quelque 90.000 hectares de cultures ont été inondés.

Au Malawi, 15 des 28 districts ont été frappés par les inondations. Environ 220.000 personnes sont touchées ou courent le risque de l'être. Les partenaires internationaux demandent 17 millions pour soutenir les mesures mises en oeuvre par le gouvernement.

Près de 18,5 millions de dollars sont demandés pour la Zambie, où 250.000 personnes souffrent de l'impact de la catastrophe ou sont exposées au risque.

Au Zimbabwe, près de 15,8 millions de dollars sont demandés pour venir en aide à 94.000 personnes.

« Malgré l'ampleur de ces inondations, les gouvernements et la communauté internationale humanitaire ont jusqu'ici évité que cette crise ne se transforme en catastrophe », a reconnu John Holmes avant d'ajouter que « sans fonds supplémentaires, nous ne serons peut-être pas capables de faire face si la situation empire ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.