Érythrée : sans carburant d&#39ici mercredi, la Mission devra se redéployer

4 février 2008

Dans une lettre adressée au Conseil de sécurité à la suite de son dernier rapport sur l&#39Éthiopie et l&#39Érythrée, le Secrétaire général a indiqué qu&#39il sera obligé de retirer le personnel et l&#39équipement de la Mission en Érythrée (MINUEE) si les autorités du pays ne restaurent pas l&#39approvisionnement en carburant d&#39ici le 6 février.

Dans une lettre adressée au Conseil de sécurité à la suite de son dernier rapport sur l'Éthiopie et l'Érythrée, le Secrétaire général a indiqué qu'il sera obligé de retirer le personnel et l'équipement de la Mission en Érythrée (MINUEE) si les autorités du pays ne restaurent pas l'approvisionnement en carburant d'ici le 6 février.

Dans sa lettre adressée aujourd'hui au Conseil de sécurité, le Secrétaire général explique que les stocks de carburant devraient s'épuiser dans les prochains jours et se réduire au niveau minimum, conservé seulement pour une éventuelle évacuation d'urgence, a indiqué aujourd'hui sa porte-parole lors du point de presse à New York.

Si les autorités érythréennes n'autorisent pas l'approvisionnement d'ici le 6 février, Ban Ki-moon envisage donc de retirer la MINUEE du pays, « afin d'éviter la totale paralysie de la Mission et de ne pas mettre en danger la sûreté et la sécurité du personnel de l'ONU », a expliqué la porte-parole.

Le 25 janvier dernier, Azouz Ennifar, le chef par intérim de la Mission, avait expliqué devant les journalistes à New York que la rupture de l'approvisionnement en carburant de la part des autorités érythréennes depuis le mois de décembre avait paralysé les mouvements de la MINUEE et imposé des conditions de vie difficiles sur le terrain.

Il en avait informé précédemment les membres de Conseil de sécurité en leur demandant de lancer un appel aux parties (dépêche du 25.01.2008).

Le mandat de la MINUEE a été renouvelé pour six mois le 31 janvier dernier (dépêche du 31.01.2008).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.