HCDH : la Charte arabe des droits fondamentaux incompatible avec les normes internationales

30 janvier 2008

A l&#39occasion de l&#39entrée en vigueur de la Charte arabe des droits fondamentaux, la Haut Commissaire aux droits de l&#39homme, Louise Arbour, souligne que ce texte reste incompatible avec les normes internationales, tant en ce qui concerne les droits des femmes qu&#39en ce qu&#39il continue d&#39assimiler le sionisme au racisme.

« Tout au long de l'élaboration de la Charte arabe, mon bureau a fait connaître aux rédacteurs mes préoccupations quant à l'incompatibilité de certaines de ses provisions avec les normes internationales », affirme Louise Arbour dans un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) publié aujourd'hui à Genève.

« Ces préoccupations concernent son approche vis-à-vis de la peine de mort pour les enfants, et les droits des femmes et des non-citoyens », explique Louise Arbour.

« De plus, en ce qu'elle identifie le sionisme au racisme, nous avons réitéré que la Charte arabe n'est pas conforme à la résolution 46/86 de l'Assemblée générale, qui rejette l'idée que le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale », souligne la Haut Commissaire.

Le 10 novembre 1975, l'Assemblée générale avait adopté, par 72 voix contre 35 et 32 abstentions, une résolution 3379 énonçant que "le sionisme est une forme de racisme et de discrimination raciale". Cette résolution, qualifiée par l'ancien Secrétaire général Kofi Annan de manifestation "lamentable" d'antisémitisme, avait été révoquée par une résolution 46/86 du 16 décembre 1991.

« Le HCDH n'approuve pas ces divergences », souligne le communiqué, qui indique qu'il « continuera à travailler avec les partenaires de la région pour garantir la mise en oeuvre des normes universelles des droits de l'homme ».

Louise Arbour note aussi que « les systèmes régionaux de protection et de promotion des droits de l'homme » ont un rôle important à jouer, mais en « renforçant les normes universelles ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.