Le Haut Commissariat aux réfugiés transfère des réfugiés kényans en Ouganda

24 janvier 2008

Dans le sud-est de l&#39Ouganda, l&#39agence des Nations Unies pour les réfugiés a commencé à transférer environ 6.500 réfugiés kényans hors des zones frontalières vers le site de transit de Mulanda, situé à 35 kilomètres à l&#39intérieur du pays.

« Les réfugiés enregistrés vont recevoir des cartes de rationnement, ce qui leur permettra de recevoir de la nourriture, des articles domestiques basiques et d'autres services au centre de transit », indique un communiqué publié aujourd'hui à Mulanda.

Les transferts s'effectuent progressivement, en bus, depuis les villes frontalières de Busia, Malaba et Lwakhakha. L'opération est prévue pour durer cinq jours.

Hier mercredi, quelque 200 tentes fournies par le HCR ont été montées au centre de Mulanda, pour pouvoir accueillir des réfugiés. L'agence en prépare 300 autres. Parallèlement, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF) a installé quatre réservoirs d'eau, d'une capacité totale de plus de 40.000 litres.

Certains réfugiés, qui sont hébergés par des proches, préfèrent rester près de la frontière d'où ils peuvent suivre de près les développements de la situation au Kenya, a expliqué une employée du HCR. Ceux-là pourraient ne pas être transférés à Mulanda.

Beaucoup, à Malaba et à Busia, vivent dans des écoles.

Les réfugiés transférés à Mulanda devraient y rester plusieurs semaines, indique le Haut Commissariat. Leur retour va dépendre des développements au Kenya et, s'il n'y a aucune amélioration, ils pourront alors être transférés vers des camps de réfugiés établis dans l'ouest de l'Ouganda.

L'Ouganda accueille actuellement plus de 216.000 réfugiés, la plupart originaires des pays voisins comme le Soudan, la République démocratique du Congo et le Rwanda. Le pays compte aussi 850.000 déplacés internes.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.