A Davos, Ban Ki-moon sonne l&#39alerte sur la question de l&#39eau

24 janvier 2008

Un des plus grands défis au niveau mondial sera de garantir un « approvisionnement en eau sain et abondant pour tous », a prévenu aujourd&#39hui le Secrétaire général au Forum économique de Davos, en Suisse.

« Le manque d'eau a contribué à la pauvreté et aux tensions dans le monde entier, du Darfour au Territoire palestinien et à la Colombie », a rapporté la porte-parole adjointe du Secrétaire général, à New York.

« Les ressources en eau sont en train de s'épuiser », a affirmé Ban Ki-moon, qui a estimé qu'il fallait « s'adapter à cette nouvelle réalité, comme aux changements climatiques ».

« Il y aura encore assez d'eau pour nous tous – mais seulement si nous pouvons préserver sa qualité, l'exploiter de façon plus sage et la partager de façon plus équitable », a dit le Secrétaire général.

En parallèle au Forum, le Secrétaire général s'est entretenu avec le président israélien Shimon Peres et la ministre des Affaires étrangères Tzipi Livni, sur la question du processus lancé à Annapolis et sur la situation à Gaza et en Cisjordanie, a précisé la porte-parole.

Il s'est aussi entretenu avec l'envoyé du Quatuor, Tony Blair. Il a par ailleurs rencontré le président du Pakistan Pervez Musharraf et le président afghan Hamid Karzai.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.