Darfour : le banditisme met en péril la distribution de l&#39aide alimentaire

23 janvier 2008

En raison de l&#39augmentation du banditisme au Darfour, le PAM a annoncé aujourd&#39hui que la distribution de denrées alimentaires, qui concerne plus de 2 millions de personnes dans la région, pourrait être interrompue.

« Nous sommes extrêmement inquiets des conséquences sur les populations vulnérables du Darfour », a déclaré le Représentant du PAM Kenro Oshidari dans un communiqué publié aujourd'hui à Khartoum.

Il s'est aussi dit préoccupé du sort des chauffeurs qui ont disparu.

Devant l'augmentation du nombre de ces attaques ces derniers mois, le PAM presse les autorités soudanaises de garantir la sécurité sur les routes principales du Darfour.

Au cours du dernier trimestre 2007, 13 camions transportant l'aide du PAM ont été volés ou attaqués. Trois des chauffeurs ont été tués, et seulement 3 des camions ont été retrouvés.

Depuis le début de l'année, 23 camions transportant des cargaisons du PAM ont été volés, et 19 chauffeurs sont toujours introuvables.

En raison de l'insécurité, les principales compagnies de transport refusent de prêter leurs véhicules. Or, le PAM envoie 40.000 tonnes de denrées aux populations les plus vulnérables chaque mois. Environ la moitié est transportée par ces compagnies qui actuellement ne veulent plus travailler au Darfour.

« Si la situation continue, nous serons obligés d'interrompre la distribution dans certaines zones du Darfour d'ici la mi-février », regrette Kenro Oshidari.

En décembre, l'insécurité avait empêché l'aide alimentaire de parvenir à quelque 106.000 personnes dans le besoin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.