Guinée-Bissau : la Commission de la consolidation de la paix va définir ses priorités

21 janvier 2008

La Commission de consolidation de la paix des Nations Unies tient aujourd&#39hui sa première réunion formelle sur la Guinée-Bissau, qui est depuis le mois dernier inscrite à son programme de travail, aux côtés du Burundi et de la Sierra Leone.

« Les membres de la Commission se sont réunis aujourd'hui afin de discuter, entre autres choses, du prochain voyage du président de la réunion – la Représentante permanente du Brésil, Maria Luiza Ribeiro Viotti – en Guinée-Bissau, afin d'évaluer la situation dans le pays et faire un rapport à la Commission avec des recommandations pour une aide spécifique à la consolidation de la paix », a déclaré aujourd'hui la porte-parole du Secrétaire général lors du point de presse.

Cette « mission exploratoire » doit avoir lieu jusqu'au 5 février, a indiqué Maria Luiza Ribeiro Viotti, qui rencontrera les autorités de Guinée-Bissau, en particulier le Premier Ministre et plusieurs autres membres du Gouvernement, le Président du Parlement, des diplomates et des représentants de la société civile.

Cette visite ne constitue qu'une première étape, a souligné la Présidente de la formation Guinée-Bissau, précisant qu'elle permettrait de nouer le dialogue avec les responsables du pays et les principaux acteurs du processus.

Le 12 décembre dernier, la demande du gouvernement d'inscrire la Guinée-Bissau sur le programme de la Commission de consolidation a été appuyée par les membres du Conseil de sécurité, qui ont demandé que cette dernière fasse connaître ses recommandations sur la situation dans le pays au cours des trois mois suivants (dépêche du 13.12.2007).

Alors que des élections législatives doivent se tenir en Guinée-Bissau, le Secrétaire général a souligné dans son dernier rapport le « sentiment croissant de malaise social » qui se ressent dans le pays, en raison de la précarité de la situation politique, économique et sociale (dépêche du 10.12.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.