RDC : la question de l&#39amnistie divise les participants à la conférence sur les Kivus

18 janvier 2008

Lors des travaux de la Conférence sur la paix dans les Kivus, qui en était hier à sa 12ème journée de discussions, a été abordée la question d&#39accorder une amnistie à certains belligérants, dont Laurent Nkunda.

« La Conférence, qui devait en principe se terminer aujourd'hui, pourrait durer jusqu'au 21 janvier », a annoncé la porte-parole du Secrétaire général lors du point de presse aujourd'hui à New York.

Les délégués de la sous-commission 'Groupes armés du Nord Kivu' ont discuté de l'opportunité d'accorder une amnistie à certains belligérants, notamment Laurent Nkunda, actuellement objet d'un mandat d'arrêt pour crimes de guerre. La question a divisé les participants, indique un communiqué publié aujourd'hui par la Mission de l'Organisation des Nations Unies en République démocratique du Congo (MONUC).

Il a aussi été question de l'intégration des combattants des différents mouvements dans le processus dit de `brassage´ et de la nécessité de répondre aux besoins des réfugiés.

Par ailleurs, la MONUC a rapporté que deux journées de violents affrontements, à Bunia, entre les troupes régulières et la milice du Front de résistance patriotique de l'Ituri se sont soldées par la mort de deux soldats. Deux autres ont été blessés et 7 miliciens ont été capturés.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.