Darfour : l&#39Armée de Libération du Soudan prête à se joindre au processus politique

18 janvier 2008

Jan Eliasson et Salim Ahmed Salim, les Envoyés de l&#39ONU et de l&#39Union africaine au Darfour, ont rencontré les commandants de la faction Abdul Wahid de l&#39Armée de Libération du Soudan au nord du Darfour, dont le porte-parole a confirmé leur volonté de participer au processus politique.

Le général Martin Luther Agwai, le Commandant de la force de la Mission conjointe des Nations Unies et de l'Union africaine au Darfour (MINUAD), était également présent.

« Lors de la rencontre, qui a eu lieu hier, les Envoyés spéciaux les ont informé de la réunion dans le format de celle d'Arusha qui est prévue afin d'aider les mouvements à consolider leurs positions pour les négociations », a informé la porte-parole du Secrétaire général, lors du point de presse aujourd'hui à New York.

Jan Eliasson et Salim Ahmed Salim les ont également avertis qu'il ne devait pas y avoir de conditions préalables à la participation aux négociations, car elles seraient contreproductives.

Le porte-parole de l'Armée de Libération a confirmé la disposition du mouvement à participer au processus politique. Il a ainsi pressé les Envoyés spéciaux de rencontrer leur leader, Abdul Wahid qui, selon lui, a accueilli favorablement la présence du général Agwai et a exprimé la volonté de son mouvement de coopérer avec la MINUAD.

Les Envoyés spéciaux poursuivent aujourd'hui leur visite au Soudan, notamment à Juba où ils doivent rencontrer les autorités du Sud-Soudan avant de revenir à Khartoum.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.