TPYI : la comparution de Ratko Mladić et Radovan Karadzić, une priorité pour Serge Brammertz

16 janvier 2008

Serge Brammertz, le nouveau Procureur du Tribunal pénal International pour l&#39ex-Yougoslavie (TPIY), a rappelé que l&#39arrestation des quatre derniers fugitifs, en particulier Ratko Mladić et Radovan Karadzić, ainsi que leur comparution devant le tribunal, restaient une priorité.

Serge Brammertz, le nouveau Procureur du Tribunal pénal International pour l'ex-Yougoslavie (TPIY), a rappelé que l'arrestation des quatre derniers fugitifs, en particulier Ratko Mladić et Radovan Karadzić, ainsi que leur comparution devant le tribunal, restaient une priorité.

« Le Bureau du Procureur continuera donc de dépendre du soutien essentiel et de l'aide des États de l'ex-Yougoslavie et de la communauté internationale afin de parvenir à traduire en justice Ratko Mladić, Radovan Karadzić, Goran Hadzić et Stojan Zupljanin », a déclaré Serge Brammertz dans un communiqué publié aujourd'hui à La Haye.

L'autre priorité reste la poursuite des procédures judiciaires pour les accusés relevant du Tribunal, dont 26 sont en procès, 19 en appel et 11 en attente de jugement. « Il reste beaucoup de travail à faire », a estimé le Procureur.

Serge Brammertz, qui a salué le travail de ses prédécesseurs, en particulier Carla Del Ponte, a annoncé qu'il entamerait dans les prochaines semaines des discussions avec les autorités concernées dans l'ex-Yougoslavie, concernant la coopération, qu'il a qualifiée de `cruciale´ pour la poursuite pénale des crimes de guerre commis dans la région. La coopération avec les procureurs nationaux et les autorités judiciaires continuera, notamment à travers le transfert des dossiers d'enquête et le partage des informations et de l'expertise.

Serge Brammertz a été élu par le Conseil de sécurité en novembre dernier pour un mandat de quatre ans. Le TPIY est appelé à terminer toutes ses jugements de première instance d'ici à la fin de 2008 et tous ses travaux d'ici à 2010 (dépêche du 28.11.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.