Ban Ki-moon : 2008 sera l&#39année du &#39milliard des plus démunis&#39

7 janvier 2008

Lors de la présentation de ses voeux à la presse ce matin, le Secrétaire général a mis l&#39accent sur la nécessité de relancer les efforts en faveur du développement économique et social, notamment en faveur des Objectifs du Millénaire pour le développement qui feront l&#39objet d&#39un sommet à la prochaine Assemblée générale de septembre 2008.

« Nous devons nous questionner sur les besoins des plus faibles, des désavantagés, de ceux qui ont été exclus de la communauté internationale en général », a déclaré Ban Ki-moon devant un parterre de journalistes réuni aujourd'hui pour une conférence de presse au siège de l'ONU à New York.

« Je parle ici de ceux qui sont particulièrement vulnérables au changement climatique. Ceux qui souffrent de la misère la plus noire. Ceux qui ne jouissent pas des droits humains fondamentaux », a-t-il ajouté.

Le Secrétaire général a annoncé que 2008 sera l'année du «milliard des plus démunis », ceux qui sont restés à l'écart de la croissance économique mondiale. A cet effet, un sommet de haut niveau se tiendra en septembre au début du débat général à l'Assemblée générale, afin de réinsuffler de l'énergie aux engagements internationaux pris avec les Objectifs du Millénaire pour le développement.

Quant au suivi de la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Bali, Ban Ki-moon a déclaré qu'il souhaitait en « maintenir l'élan », tout en soulignant la nécessité d'une campagne d'information mondiale afin que le sujet reste en tête des préoccupations internationales.

« Protéger la planète et ses peuples ? nos biens communs universels - signifie fournir tous nos efforts », a-t-il lancé, avant d'insister sur l'importance de ce concept de `biens communs´ à l'humanité, comme pierres angulaires d'une société mondiale moderne.

L'année 2008 correspond aussi aux 60 ans de la Déclaration universelle des droits de l'homme, a rappelé Ban Ki-moon, qui a annoncé son intention d'appeler à la ratification du Pacte international relatif aux droits civils et politiques et du Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels.

Le Secrétaire général a par ailleurs insisté sur sa détermination à voir fonctionner cette année le Tribunal spécial pour le Liban, dont le siège sera à La Haye, aux Pays-Bas, comme prévu donc l'accord signé avec le gouvernement de ce pays le 21 décembre dernier (dépêche du 21.12.2007).

Il a aussi rappelé l'urgence de faire progresser le déploiement de l'opération hybride Union africaine/ONU au Darfour, d'une part par la coopération totale du gouvernement soudanais, d'autre part par l'engagement continu des États Membres, « y compris du Conseil de sécurité ».

Les violences vécues récemment au Kenya et au Sri Lanka présentent de nouveaux défis à la communauté internationale, et la situation tant au Moyen-Orient qu'en Afghanistan et en Iraq nécessite une attention particulière, a-t-il affirmé.

Au sujet des Nations Unies, le Secrétaire général a déclaré que la responsabilité restait un principe opérationnel « fondamental » à l'ONU et que les procédures d'achat et de gestion allaient être plus étroitement encadrées.

« Je demanderai prochainement à tous les hauts responsables de signer avec moi des contrats de mission, qui incluront des critères de performance spécifiques et mesurables », a-t-il annoncé.

Ban Ki-moon a par ailleurs appelé les États Membres à respecter leurs engagements, notamment en octroyant les ressources nécessaires à l'exécution de leurs mandats. « Nous devons honorer nos promesses », a-t-il insisté, « ouvertement, efficacement et rapidement ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.