Kenya: l&#39ONU préoccupée par la violence à l&#39issue des élections

31 décembre 2007

La Haut Commissaire aux droits de l&#39homme, Louise Arbour, a exprimé aujourd&#39hui sa « vive préoccupation » face aux violences qui ont suivi la publication des résultats de l&#39élection présidentielle au Kenya.

« Le gouvernement du Kenya doit respecter ses obligations aux termes du droit international dans sa réponse face aux manifestations. Cela inclut tenir la police pour responsable de ses actions », a déclaré Louise Arbour.

La Haut Commissaire a insisté sur le fait que la police, « tout en reconnaissant les difficultés du maintien de l'ordre », doit « employer la force en proportion de la menace réelle ».

Louise Arbour a aussi souligné « que les organisateurs des manifestations et leurs partisans ne devaient recourir qu'à des manifestations pacifiques ».

Elle a par ailleurs appelé fermement le gouvernement à « s'assurer que les journalistes puissent librement poursuivre leurs activités ».

Selon les informations parues dans la presse, au moins 140 morts sont déjà à déplorer lors des violences qui ont suivi la proclamation de la réélection de Mwai Kibaki. Ses opposants allèguent des irrégularités lors du scrutin.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.