Statistiques: l&#39OMS apporte son assistance sur le recueil de données

28 décembre 2007

Les statistiques ne se bornent pas simplement à fournir toute une gamme de chiffres précis, elles donnent aussi une idée de la situation et permettent ainsi aux décideurs politiques de décider comment utiliser au mieux les ressources pour améliorer la santé publique, rappelle aujourd&#39hui l&#39agence de l&#39ONU pour la santé.

« Grâce à ses 193 Membres, l'Organisation mondiale de la santé (OMS) occupe une position privilégiée pour dresser un bilan statistique des tendances mondiales dans le domaine de la santé. Mais ce bilan est loin d'être complet », affirme un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

Il est essentiel de connaître les chiffres des naissances, des décès et des causes de la mortalité ; or de nombreux pays à bas revenu ne disposent d'aucun système d'information sanitaire en bon état de fonctionnement, indique l'agence.

« Pour palier ces lacunes, l'OMS aide les pays à mettre sur pied des systèmes capables de produire des données rigoureuses et d'identifier leurs problèmes de santé les plus urgents ».

A plus grande échelle, l'OMS recueille des informations auprès des Etats Membres, de publications et de bases de données réalisées par ses programmes techniques et ses Bureaux régionaux pour déterminer les tendances. Des experts s'efforcent de générer des statistiques précises qui viennent enrichir l'analyse dans le domaine de l'information sanitaire.

Les chiffres recueillis permettent à l'agence de mener nombre de ses travaux, et notamment d'établir son rapport annuel intitulé « Rapport sur la santé dans le monde 2007 - Un avenir plus sûr: la sécurité sanitaire mondiale au XXIe siècle ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.