UNICEF : malgré une année très difficile, des succès dans l&#39immunisation des enfants iraquiens

21 décembre 2007

Près de deux millions d&#39enfants en Iraq continuent de subir les effets de la malnutrition, de la maladie et de l&#39interruption de leur scolarité, affirme aujourd&#39hui le Fonds des Nations Unies pour l&#39enfance (UNICEF), qui a remporté des succès remarquables dans l&#39immunisation contre la polio et la rougeole.

Près de deux millions d'enfants en Iraq continuent de subir les effets de la malnutrition, de la maladie et de l'interruption de leur scolarité, affirme aujourd'hui le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), qui a remporté des succès remarquables dans l'immunisation contre la polio et la rougeole.

« Les enfants iraquiens paient un prix bien trop élevé », a déclaré Roger Wright, le Représentant spécial de l'agence pour l'Iraq, dans un communiqué publié aujourd'hui à Erbil, Amman et Genève.

Des centaines d'enfants ont été tués ou blessés, tandis que 1.350 ont été détenus par les autorités militaires ou de police, pour atteintes à la sécurité. Nombre d'enfants ont vu leur soutien de famille kidnappé ou tué.

Près de 25.000 enfants ont été déplacés chaque mois par les violences et intimidations et à la fin de l'année 2007, 750.000 vivaient dans des camps ou des abris temporaires.

Hors de Bagdad, seulement 20% des enfants vivaient dans des communautés où les égouts fonctionnaient, et où l'accès à l'eau potable restait un grave problème.

Près de 220.000 enfants déplacés ont subi une interruption de leurs études, outre les 760.000 déjà privés d'école primaire. Par ailleurs, 28% des élèves ont passé le baccalauréat cet été, et 40% seulement l'ont réussi.

« Et pourtant l'année 2007 a aussi connu des progrès, malgré les difficultés », souligne l'agence qui a investi plus de 40 millions de dollars dans le pays, alors que le niveau de financement est au plus bas depuis 2003.

Ces fonds affectés à la fourniture de médicaments et de soins, d'eau potable et de services éducatifs ont notamment permis aux personnel médical iraquien de conduire des campagnes de porte à porte qui ont permis d'immuniser 4 millions d'enfants contre la polio et plus de 3 millions contre la rougeole, les oreillons et la rubéole, en coopération avec l'Organisation mondiale de la santé (OMS).

« Grâce à ces campagnes, l'Iraq reste à l'abri de la polio et les cas de rougeole ont été fortement réduits, passant de 9.181 en 2004 à 156 en novembre 2007 », affirme l'UNICEF.

Enfin, près de 4,7 millions d'enfants en âge d'aller à l'école primaire ont reçu du matériel éducatif, des livres, et de nouvelles écoles et ce sont 83% des enfants de ce groupe d'âge qui peuvent désormais aller à l'école.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.