Nord de l&#39Iraq : l&#39ONU préoccupée par les bombardements menés par la Turquie

18 décembre 2007

Le Secrétaire général de l&#39ONU, Ban Ki-moon, a exprimé hier sa préoccupation à l&#39égard des bombardements aériens menés par la Turquie dans le nord de l&#39Iraq et des informations concernant de possibles victimes civiles, alors que l&#39agence des Nations Unies pour les réfugiés dépêche aujourd&#39hui des secours humanitaires.

La porte-parole du Secrétaire général a confirmé hier que Ban Ki-moon était préoccupé également par la poursuite des « intrusions d'éléments du PKK afin de commettre des attaques terroristes en Turquie, à partir du nord de l'Iraq ».

Le Secrétaire général a appelé les gouvernements de l'Iraq et de la Turquie à travailler ensemble afin d'empêcher la poursuite de ce genre d'attaques, a-t-elle rapporté.

Aujourd'hui, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) a exprimé son inquiétude à l'égard des déplacements de populations dans le nord de l'Iraq, causés par les bombardements terrestres menés par la Turquie.

L'agence a envoyé d'urgence des fournitures à ceux qui ont fuit en laissant tout derrière.

« Le week-end dernier, plus de 1.800 personnes, soit 300 familles, ont fui leurs maisons dans le district de Sangasar, dans le gouvernorat de Sulaymaniah, ainsi que de Doli Shahidan, dans le gouvernorat d'Erbil.

Les personnes déplacées ont rapporté qu'une femme avait été tuée et que plusieurs avaient été blessées. En outre, six ponts reliant plusieurs villages ont été détruits, selon le HCR.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.