Éthiopie : 3,3 millions de dollars nécessaires pour éviter l&#39interruption de la distribution alimentaire

17 décembre 2007

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 3 millions de dollars sont nécessaires immédiatement afin d&#39éviter les interruptions dans la distribution alimentaire aux populations réfugiées d&#39Éthiopie au mois de mars prochain.

Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA), plus de 3 millions de dollars sont nécessaires dans l'immédiat afin d'éviter l'interruption de la distribution alimentaire aux populations réfugiées d'Éthiopie au mois de mars prochain.

Une saison faible en pluies et les sauterelles du désert menacent la sécurité alimentaire dans le pays, a expliqué OCHA dans un communiqué publié aujourd'hui.

Alors que les troupeaux sont conduits vers des zones où les pluies ont été plus abondantes, le surpâturage et l'épuisement des jeunes pâturages sont à craindre dans des régions comme Gode et Ferfer, ajoute le document.

OCHA estime que quelque 5.600 tonnes de céréales viendront à manquer d'ici le mois de mars prochain. Sachant qu'en moyenne, six mois peuvent s'écouler entre l'annonce de la confirmation des contributions et l'arrivée des denrées alimentaires dans le pays, il faudrait que de nouvelles contributions arrivent très prochainement afin d'éviter la réduction des rations.

Mais la pénurie pourrait avoir lieu avant, a averti OCHA, notamment en raison de l'augmentation du nombre de réfugiés en provenance d'Érythrée et de Somalie.

Actuellement, le Programme alimentaire mondial (PAM) distribue chaque mois des rations alimentaires à quelque 84.000 réfugiés, la moitié en provenance du Soudan voisin. Environ 20.000 réfugiés viennent de la Somalie et 20.000 autres de l'Érythrée.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.