Climat : la Feuille de route adoptée à Bali est une étape fondamentale - Ban Ki-moon

16 décembre 2007

Le Secrétaire général de l&#39ONU a "vivement salué" le résultat de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique, après deux semaines d&#39âpres négociations à Bali où 187 pays étaient réunis.

Le Secrétaire général de l'ONU a "vivement salué" le résultat de la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique à Bali où 187 pays étaient réunis, après deux semaines d'âpres négociations.

La Feuille de route qui a été adoptée à Bali réalise les trois objectifs visés à son départ, estime le Secrétaire général, dans un message transmis hier par sa porte-parole depuis l'Indonésie.

Ces trois objectifs étaient : lancer des négociations sur un accord global sur le changement climatique, convenir d'un calendrier pour ces négociations et accepter d'y parvenir d'ici à 2009.

"La Feuille de route est une étape fondamentale vers un accord qui puisse répondre à la menace du changement climatique, le défi fondamental de notre époque", affirme Ban Ki-moon.

Ce dernier s'estime aussi "encouragé" par la réalisation d'accords permettant de répondre à des questions clefs, immédiatement.

Il s'agit notamment de mesures d'adaptation, de dissémination des technologies et de lutte contre la déforestation.

"Bien qu'il s'agisse de défis à long terme", ces questions ont reçu une impulsion à Bali, affirme le Secrétaire général.

La Feuille de route a été adoptée à l'issue de deux semaines de négociations marathon. Le texte ne prévoit pas de plafonds d'émissions de gaz à effet de serre mais il indique que d'importantes réductions de ces émissions seront nécessaires pour éviter les pires effets des changements climatiques.

Ban Ki-moon est revenu à Bali pour la fin des négociations, après une visite d'une journée au Timor-Leste. La conférence a été prolongée d'une journée et quelques heures avant l'adoption de la Feuille de route l'issue n'était pas claire, ce qui a conduit le Secrétaire général à appeler les délégués à ne pas risquer tout ce qu'ils avaient accompli.

"L'heure est tardive. Il est temps de prendre une décision", a-t-il lancé à l'assistance.

A l'issue de la conférence, le secrétaire exécutif de la Convention cadre des Nations Unies sur les changements climatiques, Yvo de Boer, a estimé que la Feuille de route constituait un "véritable progrès".

"Les parties ont reconnu l'urgence de l'action sur le changement climatique et ont apporté la réponse politique aux problèmes montrés par les scientifiques".

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.