Guinée-Bissau : le Conseil de sécurité recommande de fixer la date des élections législatives

13 décembre 2007

Après avoir entendu hier un exposé du Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau, Shola Omoregie, le Conseil de sécurité a exprimé son souhait que les parties s&#39accordent sur une date pour les élections de 2008 et a appelé à une action soutenue face à la menace que représentent le trafic de drogues et le crime organisé dans le pays.

Après avoir écouté hier un exposé du Représentant du Secrétaire général en Guinée-Bissau, Shola Omoregie, le Conseil de sécurité a exprimé son souhait que les parties s'accordent sur une date pour les élections de 2008 et a appelé à une action soutenue face à la menace que représentent le trafic de drogues et le crime organisé dans le pays.

Les membres du Conseil de sécurité ont « souligné l'importance d'obtenir un résultat positif lors de la Conférence de Lisbonne le 19 décembre 2007 and lors de la conférence régionale qui sera organisée par la CEDEAO [Communauté des États de l'Afrique de l'Ouest] en 2008 », indique un communiqué publié hier à New York.

Ils ont aussi appelé la communauté internationale à soutenir financièrement et techniquement la réforme du secteur de la sécurité en Guinée-Bissau. « L'aide fournie par l'Union européenne et d'autres contributeurs aidera à faciliter sa mise en oeuvre », explique le communiqué.

Le Conseil de sécurité s'est aussi prononcé en faveur de l'organisation d'élections législatives en 2008 dont la date, espère-t-il, devrait être fixée bientôt.

Par ailleurs, la demande du gouvernement d'inscrire la Guinée-Bissau sur le programme de la Commission de consolidation est appuyée par les membres du Conseil, qui ont recommandé que celle-ci fasse connaître ses recommandations sur la situation dans le pays au cours des trois prochains mois.

Enfin, le Conseil a déclaré soutenir le renouvellement du mandat du Bureau d'appui des Nations Unies pour la consolidation de la paix dans le pays (UNOGBIS).

Dans son dernier rapport sur la Guinée-Bissau, le Secrétaire général avait déjà affirmé que les élections législatives de 2008 seraient un test clef pour la démocratie dans le pays (dépêche du 10.12.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.