Les technologies de l&#39information dans la lutte contre le réchauffement climatique

12 décembre 2007

L&#39Union internationale des télécommunications a présenté aujourd&#39hui à Bali le rôle que jouent les technologies de l&#39information et des télécommunications (TIC), à la fois comme cause et remède possible contre les effets du réchauffement climatique.

L'UIT a souligné que la prolifération des outils de télécommunication dans les maisons et les bureaux, ainsi que leur déploiement dans le monde entier, faisait peser un poids de plus en plus lourd sur la consommation d'énergie, indique un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

Les demandes d'énergie se sont accrues avec l'utilisation d'ordinateurs, de lecteurs de DVD, de téléviseurs et autres chargeurs dans un nombre de plus en plus grand de pays.

Mais les technologies de l'information peuvent aussi jouer un rôle crucial dans la lutte contre les effets négatifs des changements climatiques, a expliqué l'agence. Elles peuvent servir à surveiller l'évolution du climat et à collecter les données scientifiques.

Elles peuvent aussi permettre de créer de nouveaux produits peu consommateurs d'énergie, notamment avec les réseaux dits de `nouvelle génération´.

L'UIT a fait part de sa disposition à soutenir et faciliter les études scientifiques visant la mise en oeuvre de nouvelles mesures contre les effets des changements climatiques. Elle peut contribuer, dans ses domaines d'expertise, à appuyer les États Membres et à favoriser la formation de partenariats avec le secteur privé afin de développer des technologies moins coûteuses en énergie.

L'UIT a déjà développé des activités liées à la question des changements climatiques, comme la standardisation visant à réduire les besoins énergétiques des équipements des télécommunications. Les normes relatives aux réseaux dits de `nouvelle génération´, par exemple, devraient apporter une réduction de 40% de la consommation d'énergie, en comparaison avec les réseaux de télécommunications actuels.

Des directives sont aussi élaborées afin d'aider les pays en développement à tirer profit des technologies de l'information pour le développement durable et la gestion environnementale.

Un travail important est également réalisé sur l'utilisation des technologies de l'information pour la préparation face aux menaces de catastrophes naturelles, comme la surveillance, la détection et la prédiction.

Un symposium international sera organisé en 2008 afin de mieux faire connaître le rôle que jouent les technologies de l'information dans les changements climatiques, notamment afin d'identifier de nouveaux domaines pour la normalisation, comme le signale un document récent.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.