L&#39Assemblée générale consacre une session extraordinaire aux enfants

11 décembre 2007

Des chefs d&#39État et de gouvernement, ainsi que quelque 130 délégations nationales de haut niveau - dont plus de 40 ministres - sont réunis aujourd&#39hui et demain pour une session extraordinaire de l&#39Assemblée générale, intitulée `Un monde digne des enfants + 5´, afin d&#39examiner les progrès et les échecs enregistrés dans le domaine du bien-être des enfants depuis la session extraordinaire de 2002.

« Il y a cinq ans, les dirigeants du monde se sont engagés à promouvoir la santé, à assurer une éducation de qualité, à combattre le VIH et le SIDA et à protéger les enfants contre la maltraitance, l'exploitation et la violence », a rappelé la directrice générale de l'UNICEF, Ann M. Veneman, dans un communiqué publié aujourd'hui à New York.

« À présent, nous faisons le bilan, afin de voir là où il est nécessaire de redoubler d'efforts, vite, afin de construire un monde vraiment digne des enfants », a-t-elle ajouté.

Des progrès considérables ont été enregistrés au cours des cinq dernières années, mais aussi quelques échecs, comme le démontre le rapport `Progrès pour les enfants : Un monde digne des enfants, bilan statistique´présenté hier par l'UNICEF (dépêche du 10.12.2007).

Au cours des deux jours précédents, plus de 70 enfants venus du monde entier se sont retrouvés à New York afin de débattre des questions qu'ils voulaient voir aborder aux séances plénières et aux tables rondes de la conférence.

Lors de cette conférence capitale, l'Assemblée générale devrait adopter une déclaration réaffirmant les engagements mondiaux et nationaux en faveur des objectifs fixés en 2002.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.