Somalie : l&#39UNICEF exhorte les parties à permettre l&#39accès aux services de santé

7 décembre 2007

Le Fonds des Nations Unies pour l&#39enfance (UNICEF) a appelé aujourd&#39hui les parties au conflit en Somalie à garantir la sécurité et le passage aux différents points de contrôle installés à Mogadiscio de ceux et celles qui ont besoin d&#39une attention médicale.

L'UNICEF a appelé aujourd'hui les parties au conflit en Somalie à garantir la sécurité et le passage aux différents points de contrôle installés à Mogadiscio de ceux et celles qui ont besoin d'une attention médicale.

« L'UNICEF est profondément préoccupée et choquée que les points de contrôle et les blocus sur les routes constituent un obstacle supplémentaire pour les enfants et les femmes blessés ou malades, alors qu'ils tentent d'obtenir une aide médicale », a déploré le représentant dans le pays, Christian Balslev-Olesen, dans un communiqué publié aujourd'hui à Nairobi.

Selon des sources fiables en provenance de la capitale, des enfants, des adolescents, des femmes enceintes et des mères, qui ont besoin d'une attention médicale immédiate, ne sont pas autorisés à traverser les points de contrôle pour se rendre à des centres de santé. C'est aussi été le cas des médecins et travailleurs de la santé qui tentent de rejoindre leur lieu de travail.

Christian Balslev-Olesen a donc lancé un appel à toutes les parties au conflit qui a fait de nombreuses victimes, notamment chez les enfants, dont beaucoup ont été tués, blessés, déplacés, ou sont devenus orphelins.

Les points de contrôle empêchent aussi les enfants d'aller à l'école, indique le communiqué, alors qu'environ 80% des écoles de Mogadiscio ont été fermées en raison de l'insécurité dans la capitale.

John Holmes, Secrétaire général adjoint aux affaires humanitaires et Coordonnateur des secours d'urgence de l'ONU, a dressé hier un tableau préoccupant de la situation en Somalie (dépêche du 6.12.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.