Louise Arbour condamne l&#39exécution d&#39un mineur en Iran

7 décembre 2007

La Haut Commissaire aux droits de l&#39homme, Louise Arbour, a exprimé sa « grave préoccupation » face à l&#39exécution en République islamique d&#39Iran de Makwan Moloudzadeh, dans une prison de la province de Kermanshah.

Makwan Moloudzadeh avait été condamné pour le viol de trois garçons, il y a sept ans, lorsqu'il avait 13 ans, rappelle un communiqué du Haut Commissariat des Nations Unies aux droits de l'homme (HCDH) publié aujourd'hui à Genève.

Makwan Moloudzadeh avait 18 ans.

« L'exécution a été menée alors que les prétendues victimes avaient rétracté leurs accusations, et que le chef de l'autorité judiciaire avait ordonné un sursis à l'exécution en attendant une révision de la peine prononcée ».

Louise Arbour rappelle que le Pacte international relatif aux droits civils et politiques et la Convention relative aux droits de l'enfant, auxquels l'Iran est partie, obligent les Etats à ne pas imposer la peine de mort aux enfants de moins de 18 ans au moment du crime commis.

La Haut Commissaire a appelé la République islamique d'Iran à respecter ses obligations internationales et le ferme consensus international contre l'exécution des mineurs.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.