Délimiter les frontières des États africains avant qu&#39elles ne deviennent source de conflits

3 décembre 2007

Le Secrétaire général de l&#39ONU a rappelé l&#39importance de la délimitation des frontières en Afrique et a exprimé tout son soutien aux initiatives de l&#39Union africaine, qui organisait un séminaire sur le sujet à Djibouti samedi dernier.

« Depuis que les pays africains ont acquis leur indépendance, les frontières, tracées au temps des colonies dans un contexte de rivalités entre pays européens, n'ont cessé d'être à l'origine de conflits. Plus d'un siècle après la Conférence de Berlin, le tracé et la délimitation des frontières établies durant la colonisation continuent de poser des problèmes majeurs », a déclaré Ban Ki-moon samedi 1er décembre devant les participants au Séminaire sur la mise en ?uvre du Programme de l'Union africaine sur les frontières qui s'est tenu à Djibouti.

La situation est particulièrement épineuse dans les cas où des ressources stratégiques ou naturelles se trouvent dans des zones transfrontières, a-t-il ajouté, avant de souligner qu'il est donc important de délimiter toutes les frontières entre les États avant qu'elles ne deviennent une source de conflit.

Le Secrétaire général a félicité l'Union africaine, dont le Programme sur les frontières a été renforcé par une déclaration adoptée cette année par les ministres africains chargés des questions relatives aux frontières.

« Le Programme vise principalement à mener à bien le processus de tracé et de délimitation des frontières africaines, de sorte qu'elles cessent d'être une cause de problèmes », a-t-il rappelé, avant d'expliquer que « la déclaration peut être très utile sur le plan de la prévention structurelle des conflits. Elle peut également contribuer à renforcer la coopération transfrontière et soutenir les efforts d'intégration continentale et régionale ».

Le Secrétaire général a réaffirmé la volonté de l'ONU de soutenir l'Union africaine dans une entreprise qu'il a qualifiée de « capitale ».

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.