Le HCR signale la récente mort de trois enfants réfugiés palestiniens en Iraq

30 novembre 2007

Le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) signale aujourd&#39hui la mort, au cours des dernières semaines, de trois enfants réfugiés palestiniens dont les familles cherchaient à passer en Syrie.

« Pendant la même période, quatre réfugiés palestiniens d'âge adulte sont morts des suites de maladies qu'ils n'ont pas pu faire soigner en Iraq », a déclaré aujourd'hui un porte-parole de l'agence, William Spindler, lors de son point de presse à Genève.

Le HCR estime à environ 2.000 le nombre de Palestiniens installés dans des conditions très précaires dans des camps de réfugiés situés le long de la frontière Iraq-Syrie. Ces personnes ont pour la plupart quitté Bagdad en mars 2006 pour tenter de se réfugier en Syrie, en raison des attaques et des intimidations dont elles font de plus en plus fréquemment l'objet.

La Syrie, déjà submergée par la présence sur son sol de centaines de milliers de réfugiés palestiniens et iraquiens, n'ayant pas autorisé ce nouveau flux de réfugiés, le HCR s'efforce de trouver d'autres pays d'accueil pour ces personnes. À ce jour, l'institution humanitaire n'a reçu de réponse positive que du Soudan et du Chili, et un groupe de 107 Palestiniens accepté par le Brésil se trouve toujours parqué dans un camp de réfugiés en Jordanie.

Par ailleurs, l'UNHCR signale que le retour d'un certain nombre de réfugiés iraquiens en Syrie se poursuit, 600 d'entre eux ayant regagné leur pays au cours de la semaine dernière.

D'après les données officielles, il y a environ 2,2 millions de réfugiés iraquiens, dont 500.000 en Jordanie et 1,5 million en Syrie. On estime par ailleurs à 2,4 millions le nombre de réfugiés iraquiens déplacés à l'intérieur de leur pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.