Afrique : chute de 91% des taux de mortalité provoquée par la rougeole

29 novembre 2007

Les taux de mortalité provoquée par la rougeole ont plongé de 91% en Afrique entre 2000 et 2006, réalisant ainsi, en avance de quatre ans, l&#39objectif fixé par les Nations Unies de diminuer, d&#39ici à 2010, ce type de mortalité de 90%.

Le nombre des victimes de la rougeole sur le continent a chuté de 396 000 à 36 000, d'après un communiqué de presse publié aujourd'hui conjointement par les partenaires fondateurs de l'Initiative de lutte cotre la rougeole, à savoir la Croix Rouge des États-Unis, le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), les United Centers for Disease Control and Prevention (CDC) des États-Unis et l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Les données figurent dans un rapport hebdomadaire de l'OMS qui sera rendu public demain.

« Il s'agit d'un succès spectaculaire en matière de santé publique obtenu grâce à l'engagement des pays du continent africain », a déclaré Margaret Chan, directrice générale de l'OMS. « Il faudra maintenant que cet effort soit maintenu en Afrique et intensifié ailleurs car il y a encore trop de victimes de la rougeole dans le monde », a-t-elle ajouté.

Le communiqué indique que les campagnes de vaccination massives ont considérablement contribué à la diminution des taux de mortalité imputable à la rougeole. C'est ainsi qu'en 2006, le taux de vaccination anti-rougeole dans le monde a atteint pour la première fois les 80%, contre 72% seulement en 2000.

« La chute du nombre de décès provoqués par la rougeole en Afrique et les progrès réalisés ailleurs dans le monde témoignent de la puissance de partenariats solides et de l'impact que ceux-ci ont sur la survie de l'enfant », a affirmé pour sa part Ann Veneman, directrice générale de l'UNICEF.

Toutefois, a-t-elle souligné, la rougeole tue encore tous les jours près de 600 enfants de moins de cinq ans dans le monde, un chiffre inacceptable compte tenu de l'existence d'un vaccin efficace et peu coûteux.

Le communiqué affirme par ailleurs qu'il reste des obstacles majeurs à surmonter pour réaliser l'objectif de diminuer de 90% le taux de mortalité dans le monde d'ici à 2010. À présent, note le communiqué, 74% de la totalité des décès imputables à la rougeole se produisent en Asie du Sud, et des pays où ce fléau est répandu, comme l'Inde ou le Pakistan, devront fournir d'importants efforts pour contrôler et prévenir sa propagation.

Lancée en 2001, l'Initiative pour la lutte contre la rougeole a pour objectif de réduire le nombre des victimes de la rougeole, en offrant une aide financière et technique aux gouvernements et aux communautés pour les campagnes de vaccination.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.