Libéria : la construction de routes permet de créer des emplois

28 novembre 2007

L&#39association du gouvernement libérien et d&#39un certain nombre d&#39institutions des Nations Unies dans le cadre d&#39un projet conjoint de reconstruction des routes du Libéria a permis de créer cette année plus d&#39un million de journées de travail à des ouvriers spécialisés et non spécialisés des petites communautés rurales de ce pays.

Outre la Mission des Nations Unies au Liberia (MINUL), la Banque mondiale, le Programme des Nations Unies pour le développement (PND), le Programme alimentaire mondial (PAM), et l'Organisation internationale du travail (OIT) ont participé à ce projet, précise un communiqué publié aujourd'hui à Monrovia, capitale du pays, par la MINUL.

L'an dernier, cette même initiative avait engendré la création de 700.000 journées de travail.

Ce projet, qui sera reconduit l'an prochain, prévoit la création de 1 million de journées de travail pour 50.000 ouvriers embauchés localement d'ici la fin de juin 2008, qui marque la fin de la saison sèche. De nombreux ex-combattants participent à ce projet.

« Il n'est pas possible d'ignorer l'importance de ce projet de reconstruction routière dans la mesure où il permet de rétablir la sécurité, de créer des emplois et d'attirer des capitaux. Ces initiatives communes constituent un modèle exemplaire de la façon dont on peut contribuer à l'amélioration des conditions de vie des populations locales », a affirmé l'envoyé de l'ONU au Libéria, Allan Doss. « Des projets de ce type, il en faudrait davantage », a-t-il ajouté.

Lancé en 2006, le programme de reconstruction du réseau routier du Libéria contribue aux efforts des autorités de créer des emplois et de faciliter les contacts entre les communautés rurales.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.