Timor-Leste : l&#39ONU confisque des armes pour réduire la violence

26 novembre 2007

Au Timor-Leste, les officiers de police des Nations Unies ont terminé avec succès une opération de récupération d&#39armes dans le district de Bairro Pite à Dili, avec l&#39aide de leurs collègues timorais et des Forces de sécurité internationales.

« Le district est une zone difficile et souvent un terrain de bataille entre gangs. Récemment, la police et des soldats ont vu que des armes y étaient utilisées pendant les combats », indique un communiqué de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT) publié aujourd'hui à Dili.

L'opération `Weapons Sweep´, qui a débuté mercredi dernier et s'est achevée samedi, a permis de récupérer des arcs, des flèches, des frondes, des machettes, des couteaux, mais aussi des lances et des pistolets artisanaux.

Les propriétaires des maisons qui ont été fouillées avaient auparavant accordé leur autorisation par écrit.

Atul Khare, le Représentant spécial du Secrétaire général au Timor-Leste, s'est félicité de la présence d'officiers locaux dans l'opération. « Cela envoie un message clair à ceux qui se complaisent dans la violence. Elle ne sera tolérée ni par la communauté, ni par les autorités, et il y aura un mouvement collectif pour confisquer les armes qui servent aux violences », a-t-il déclaré.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.