Le budget de la FAO en hausse pour 2008-2009

26 novembre 2007

La 34e session de la Conférence de la FAO vient d&#39approuver le budget de l&#39exercice financier 2008-09 qui doit permettre à l&#39Organisation de poursuivre son travail et de préparer un plan d&#39action pour la mise en oeuvre des réformes dans un nouvel environnement mondial marqué par la prépondérance du rôle de l&#39agriculture.

« Le niveau budgétaire approuvé par la Conférence pour les deux prochaines années s'établit à 867,6 millions de dollars », indique un communiqué publié aujourd'hui par la FAO.

Le budget 2006-07 était de 765,7 millions de dollars.

« Le changement doit couvrir principalement les augmentations de coûts et permettre ainsi à l'Organisation de maintenir le niveau actuel de ses opérations et de servir ses membres sans interruption majeure durant l'importante période de renouveau », indique le communiqué, qui souligne que la FAO prévoit de faire des économies à hauteur de 22 millions de dollars.

Le budget prévoit aussi l'introduction progressive du russe en tant que langue de l'Organisation.

La Conférence a adopté la résolution de budget par 122 voix contre quatre.

"Je suis ravi du fait que les membres de la FAO aient reconnu la nécessité d'un financement adéquat et qu'ils aient mis fin au déclin constant, au cours des 14 dernières années, des ressources du Programme régulier de l'Organisation", a déclaré M. Jacques Diouf, directeur général de la FAO.

"Le budget aidera à stabiliser l'Organisation dans une période de contraintes financières et assurera un meilleur équilibre avec les fonds fiduciaires volontaires qui ont atteint plus d'un milliard de dollars en 2006-07. Nous n'épargnerons aucun effort pour réaliser des économies d'efficience complémentaires significatives", a ajouté M. Diouf.

La Conférence a décidé d'établir un Comité qui passera en revue, au cours des prochains mois, les propositions de réforme de l'Evaluation externe indépendante de l'Organisation. Un plan d'action portera notamment sur les questions suivantes : vision de la FAO et priorités du programme, réforme de la gouvernance, changement de culture, systèmes administratifs et de gestion, restructuration et mesures d'efficience.

Le plan d'action sera soumis à la Conférence lors d'une session extraordinaire en novembre 2008, destinée à réexaminer le niveau budgétaire en vue des ajustements qui seront requis en fonction de la mise en oeuvre des recommandations agréées de l'Evaluation externe indépendante.

La Conférence a, d'autre part, rendu hommage aux efforts déployés par la FAO pour corriger le déséquilibre géographique et de parité homme-femme dans la structure du personnel du cadre organique.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.