FAO: situation catastrophique pour le secteur agricole au Bangladesh

23 novembre 2007

Alors qu&#39au Bangladesh les secteurs de l&#39agriculture, de l&#39élevage et de la pêche ont subi des pertes considérables lors du passage du cyclone Sidr la semaine dernière, l&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39alimentation et l&#39agriculture (FAO) a appelé à une aide d&#39envergure immédiate.

« Une aide urgente est requise pour réactiver la production agricole et l'aquaculture et pour livrer aux communautés affectées des bêtes pour la traction animale”, a déclaré Anne M. Bauer, la Directrice de la Division des opérations d'urgence et de la réhabilitation, dans un communiqué publié aujourd'hui à Rome.

« Une intervention rapide pour améliorer les disponibilités alimentaires et l'autosuffisance dans les districts dévastés par le cyclone réduirait la nécessité d'une assistance prolongée et plus onéreuse pour sauver des vies », a-t-elle ajouté.

Alors que plus de 6,7 millions de personnes ont été touchées dans 30 districts au sud du pays, la FAO rapporte que les estimations des pertes par le Bureau de la gestion des catastrophes s'élève à 92.000 hectares de cultures, et à plus de 350.000 têtes de bétail. De très importants dégâts sont aussi à déplorer dans les secteurs de la pêche et de l'aquaculture.

La FAO a reçu un million de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) au titre de l'assistance immédiate aux agriculteurs et pêcheurs touchés par le cyclone.

L'agence est maintenant à la recherche de fonds d'autres donateurs pour être en mesure d'aider plus de 100.000 ménages parmi ceux qui ont été le plus sévèrement touchés par le cyclone, ce qui permettrait de faire bénéficier près d'un demi million de personnes des activités de réhabilitation.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.