Somalie : le nombre de déplacés atteint un million, selon le HCR

20 novembre 2007

Alors que 60% de la population a quitté la capitale Mogadiscio depuis le mois de février, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) estime que le nombre de personnes déplacées en Somalie a atteint le million, et que leurs conditions de vie sont très préoccupantes.

« Le nombre estimé de personnes déplacées vivant dans des conditions de plus en plus désespérées, dans plus de 60 installations de fortune le long des 30 kilomètres de route reliant Mogadiscio à la ville proche d'Afgooye, a augmenté pour atteindre près de 200.000 – 50% de plus qu'au cours des deux semaines précédentes seulement », a déclaré aujourd'hui Jennifer Pagonis, la porte-parole, selon un communiqué publié aujourd'hui à Genève.

Les déplacés manquent de logement convenable, de nourriture, et de soins médicaux.

Si les déplacés internes expriment un sentiment de sécurité dans la région d'Afgooye, a indiqué la porte-parole, ils doivent payer pour occuper des lopins de terre que leur louent les propriétaires. Ils doivent aussi payer pour utiliser les latrines, a-t-elle ajouté, et les incidents concernant la sécurité sont de plus en plus nombreux.

Le HCR prévoit maintenant d'établir une présence dans la région de Galgaduud où de nombreux déplacés, fuyant la région de Galkayo où persiste l'insécurité, se sont réfugiés, créant des besoins sanitaires énormes dans les communautés d'accueil.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.