Cambodge : le Tribunal spécial sur les Khmer Rouge poursuit l&#39ancien chef de l&#39État

19 novembre 2007

Khieu Samphan, l&#39ancien chef de l&#39État du Kampuchéa démocratique, redevenue Cambodge, a été présenté aujourd&#39hui aux juges des Chambres extraordinaires des tribunaux de ce pays à la suite de son arrestation hier à Phnom Penh.

Cambodge : le Tribunal spécial sur les crimes Khmer Rouge poursuit l'ancien chef de l'État

Au cours de son point de presse d'aujourd'hui, la porte-parole du Secrétaire général, Michèle Montas, a précisé que la section des avocats de la défense avait donné satisfaction à Khieu Samphan, désignant les deux avocats que celui-ci s'est choisi. L'un est cambodgien et l'autre français.

La semaine dernière, un couple cambodgien a été arrêté et mis en examen pour crimes contre l'humanité commis pendant la guerre civile qui a déchiré le Cambodge dans les années 1980.

Le gouvernement cambodgien a créé un tribunal pour juger les anciens dirigeants Khmers rouges coupables d'avoir commis ou encourager les crimes contre l'humanité qui ont fait au moins 2 millions de victimes cambodgiens. Cette juridiction bénéficie de l'appui et conseils techniques des services juridiques des Nations Unies.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.