Liban : Ban Ki-moon appelle à l&#39élection d&#39un président attaché à la légitimité internationale

19 novembre 2007

Au retour d&#39un voyage qui l&#39a conduit de l&#39Amérique du Sud à l&#39Espagne puis au Moyen-Orient, le Secrétaire général de l&#39ONU Ban Ki-moon a réitéré son appel à l&#39élection rapide au Liban d&#39un président élu selon les règles constitutionnelles.

« Au Liban, j'ai fait le plus d'efforts possible pour mener de vastes consultations notamment avec Nabih Berri, le président du Parlement, le représentant de la majorité Saad Hariri, et le Premier ministre Siniora, ainsi que le patriarche chrétien, Nasrallah Boutros Sfeir, et le Hezbollah », a déclaré aujourd'hui Ban Ki-moon lors d'un point de presse à New York

« Je les ai exhortés, pour l'avenir de leur nation, à élire un président conformément à leur constitution, sans interférence extérieure.

« Les Nations Unies soutiendront tout président élu sur une base large, avec un ferme engagement au respect de la légitimité internationale.

« Je suis toujours préoccupé quant au fait qu'ils ne se soient toujours pas mis d'accord sur un candidat », a déclaré Ban Ki-moon à la presse, qui a rappelé que de nombreux pays faisaient jouer leur diplomatie pour y parvenir.

« J'exhorte à nouveau les Libanais à agir sagement pour l'avenir de leur pays », a dit le Secrétaire général.

A la question de savoir si le Liban était au bord de la guerre civile, Ban Ki-moon s'est dit « plus prudemment optimiste qu'il y a une semaine », en raison des engagements publics de Saad Hariri et de Nabih Berri.

« Je crois qu'ils peuvent trouver une solution commune », a-t-il estimé.

A la question de savoir pourquoi il n'avait pas rencontré le président sortant Emile Lahoud, Ban Ki-moon a expliqué que sa visite avait été « organisée en très peu de temps, qu'elle n'était pas une visite officielle » et qu'il avait préféré se concentrer sur les « personnalités actives ».

Il a aussi rapporté avoir parlé au téléphone avec le candidat Michel Aoun, pour des raisons mutuelles de sécurité.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.