Togo : les besoins d&#39urgence presque totalement couverts

19 novembre 2007

Avec le recul des eaux, les agences de l&#39ONU sont en mesure de faire parvenir l&#39aide humanitaire aux personnes touchées par les inondations qui ont frappé le Togo cet été.

« Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) note que les besoins les plus urgents ont été presque complètement couverts grâce aux projets des différents agences de l'ONU, ainsi que grâce à l'aide d'un don de 1,5 million de dollars du Fonds central d'intervention d'urgence (CERF) », a déclaré la porte-parole du Secrétaire général lors du point de presse aujourd'hui à New York.

Le recul des eaux a permis aux agences d'accéder à plus de 60.000 personnes et de leur fournir de la nourriture pour les deux prochains mois, a-t-elle ajouté.

Les inondations ont touché tout le territoire national à des degrés divers, signale par ailleurs un communiqué, qui détaille le travail réalisé par les différentes agences, dont le Programme alimentaire mondial (PAM), le Fonds des Nations Unies pour l'enfance (UNICEF), le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Organisation des Nations Unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO).

Si les besoins urgents estimés sont presque totalement couverts, un bilan permettra cependant de faire un état complet, indique le communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.