Sierra Leone : deux projets de l&#39ONU pour la police et la réconciliation

19 novembre 2007

La Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) a soutenu deux projets qui débutent aujourd&#39hui en Sierra Leone, et qui visent d&#39une part à renforcer les forces de police, et d&#39autre part à encourager la réconciliation dans le pays.

« La section de police de la Mission des Nations Unies en Sierra Leone (MINUSIL) a ouvert aujourd'hui une formation de deux semaines sur la gestion de la circulation à destination de 9 instructeurs et de 49 officiers, indique un communiqué publié aujourd'hui à Freetown.

Un total de 125 officiers seront formés à l'échelle nationale. L'objectif du programme est d'améliorer la circulation routière, en particulier à Freetown, mais également de réorganiser tout le département de la circulation des forces de police.

La section de police de la MINUSIL a participé à l'élaboration d'une nouvelle structure pour le département et à la sélection de jeunes officiers pour bénéficier de la formation, ainsi qu'à l'organisation du programme et de la préparation des outils de formation.

« Les embouteillages ne provoquent pas que des retards et de l'inconfort, ils ont, plus gravement, un effet direct sur l'économie nationale en raison de la perte d'heures productives. S'attaquer aux embouteillages est crucial pour qu'un pays soit compétitif sur la scène mondiale », a déclaré Victor Angelo, le Représentant exécutif du Secrétaire général en Sierra Leone, lors de la cérémonie d'ouverture.

Par ailleurs, la MINUSIL a soutenu la Commission des droits de l'homme de la Sierra Leone dans l'organisation, aujourd'hui et demain, d'une conférence sur la mise en oeuvre des recommandations de la Commission `Vérité et Réconciliation´.

Il s'agit de faire connaître et d'encourager les avancées réalisées par les différentes parties.

« On espère aussi que le forum fournira l'occasion d'un plus grand engagement de la part des citoyens afin de renforcer les mécanismes légaux, judicaires, institutionnels et administratifs, ainsi que les valeurs culturelles et démocratiques, vitales pour favoriser un climat propice au respect, à la promotion et à la promotion des droits de l'homme en Sierra Leone », indique un communiqué.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.