Libéria : l&#39ONU aide à reconstruire le système judiciaire

14 novembre 2007

Dans son dernier rapport sur la situation des droits de l&#39homme au Libéria, la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL) souligne les déficiences du système d&#39administration de la justice pour les mineurs.

« L'information collectée au Libéria pendant la période couverte par le rapport a révélé que des enfants qui n'avaient pas atteint l'âge de la responsabilité criminelle ont été jugés dans des tribunaux pour personnes majeures, et, dans plusieurs cas, ont été détenus avec des prisonniers adultes, en violation de la loi nationale et des normes internationales des droits de l'homme », indique un communiqué publié aujourd'hui à Monrovia.

Ce cinquième rapport de la Mission, qui couvre la période qui s'étend de février à avril 2007, fait également état de violations des droits de l'homme de la part de policiers, de jugements sommaires dans certaines régions du pays et de procès très lents en raison du manque de personnel.

La MINUL a émis un certain nombre de recommandations afin d'assurer la protection des droits des citoyens du Libéria. Elle a aussi rénové - et dans certains cas construit- 13 tribunaux, 7 centres de détention et 24 postes de police dans le pays.

L'état de droit a souffert considérablement pendant les 14 ans qu'a duré la guerre civile, souligne le communiqué, qui salue par ailleurs les efforts de la communauté internationale et du Gouvernement du Libéria pour la reconstruction politique, sociale et économique du pays.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.