Cambodge : un couple déféré à la justice choisit ses défenseurs

13 novembre 2007

Arrêté et déféré à la justice hier à Phnom Penh pour des crimes qu&#39il aurait commis pendant le conflit qui a déchiré le Cambodge il y a une vingtaine d&#39années, le couple Ieng Sary et Ieng Thirith a été autorisé aujourd&#39hui à sélectionner sa défense.

Un communiqué de presse des Chambres extraordinaires au sein des Tribunaux cambodgiens, soutenues par l'ONU, indique que le couple a choisi des avocats cambodgiens et étrangers pour assurer sa défense devant le tribunal pénal chargé de juger les anciens responsables Khmers rouges coupables d'innombrables violations des droits de l'homme, ainsi que de crimes de guerre et contre l'humanité.

Le communiqué précise par ailleurs que les frais de la défense seront assurés par le système juridique cambodgien, le couple ayant fait savoir qu'il n'avait pas les moyens de le faire.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.