La FAO à la rescousse du Soudan dans la lutte contre la fièvre de la vallée du Rift

13 novembre 2007

L&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39alimentation et l&#39agriculture (FAO) a dépêché l&#39un de ses principaux experts vétérinaires au Soudan pour aider le ministère national des ressources animales et des pêches à lutter contre l&#39épidémie de fièvre de la vallée du Rift qui a frappé certaines régions de ce pays.

« Les sources de l'épidémie doivent être retracées et des mesures de contrôle vétérinaire adoptées pour réduire les risques que cette fièvre fait courir aux populations et pour limiter sa propagation », a déclaré Joseph Domenech, vétérinaire chef de la FAO, dans un communiqué publié aujourd'hui à Rome.

Les autorités soudanaises ont prévenu officiellement les responsables de l'Organisation mondiale de la santé animale (OIE), de l'apparition de cas de fièvre de la vallée du Rift dans l'État du Nil blanc. D'après l'Organisation mondiale de la santé (OMS), le nombre de personnes contaminées est en hausse, plus de 80 décès ayant été signalés.

La fièvre de la vallée du Rift est une maladie dangereuse qui, transmise par les moustiques, a des conséquences graves pour le bétail et les personnes. Ce fléau est normalement déjà très bien implanté dans le bétail au moment où les premiers cas d'infection chez les humains sont décelés.

Cela rend indispensable l'adoption rapide de mesures de contrôle vétérinaire, notamment le traitement aux insecticides du cheptel et de son milieu environnant, le contrôle des mouvements du bétail et certaines précautions prises lors des opérations d'abattage et de traitement des carcasses.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.