RDC : les personnes déplacées au Nord-Kivu fuient les camps à l&#39approche des combats

13 novembre 2007

Alors que des combats à proximité des camps du Nord-Kivu, en République démocratique du Congo, ont fait fuir des dizaines de milliers de personnes déjà déplacées, le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (UNHCR) s&#39inquiète d&#39une situation qu&#39il qualifie de « dramatique » et de « critique ».

« Bien que les camps proches de la ville de Goma n'aient apparemment pas été pris pour cible, la panique s'est emparée des personnes déplacées », a rapporté le personnel du HCR sur le terrain, selon un communiqué publié aujourd'hui à Goma.

Aujourd'hui, les combats entre les forces armées régulières et des troupes renégates ont fait fuir au moins 28.000 personnes déplacées, sur les 38.000 qui s'étaient réfugiées dans trois camps. 2.000 personnes supplémentaires auraient aussi fui du camp de Bulengo.

Ces dizaines de milliers de personnes, en fuite sous les pluies torrentielles, bloquent les routes en direction de Goma.

Le HCR et ses partenaires tentent d'évaluer la situation et les besoins en abris, alimentation et protection.

Avec l'aggravation des divisions interethniques et l'accroissement des forces militaires, le HCR se dit « profondément inquiet » des risques de violation des droits de l'homme et de violences sur les civils qu'une telle situation pourrait entraîner.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.