Kenya: Ban Ki-moon à la rescousse des habitants d&#39un taudis de Nairobi

12 novembre 2007

Un groupe d&#39une trentaine de jeunes originaires du taudis de Kibera, le plus grand du Kenya, s&#39est réuni la semaine dernière au siège de l&#39ONU-HABITAT (Programme des Nations Unies pour les établissements humains) à Nairobi pour examiner les meilleurs moyens d&#39aider les habitants de ce quartier grâce aux fonds mis à leur disposition par la Fondation de bourses sud-coréenne Pony Chung, à la suite de l&#39intervention personnelle du Secrétaire général.

Un communiqué publié ce matin par ONU-HABITAT dans le cadre de son projet « Logement pour tous » indique que Ban Ki-moon s'était rendu dans le taudis de Kibera lors de sa première tournée officielle en Afrique, en janvier 2007.

Environ 700.000 personnes y vivent sur une surface équivalente à la taille d'un terrain de golf.

« L'ONU-HABITAT est profondément reconnaissant au Secrétaire général et à la fondation », a déclaré lors de cette réunion M. Ananthakrishnan, responsable des programmes de partenariats et de jeunesse de l'ONU-HABITAT.

« Le Kenya se trouve dans une situation unique du fait qu'il accueille sur son sol deux institutions de l'ONU, l'ONU-HABITAT et le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE) », a-t-il indiqué. « Ces institutions ont de ce fait une responsabilité particulière envers les besoins du pays hôte, notamment ceux qui touchent les vies des jeunes vivant dans la pauvreté »

La bourse de 100.000 dollars devrait permettre, dans un premier temps, de former une centaine de jeunes du taudis aux notions de comptabilité, d'utilisation d'ordinateurs, de mobilisation des ressources et d'esprit d'entreprenariat.

L'ONU-HABITAT a pour mission d'améliorer les conditions de logement des populations pauvres, notamment dans les pays en développement.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.