Timor-Leste : l&#39ONU apporte des recommandations pour améliorer la situation des droits de l&#39homme

8 novembre 2007

Un rapport de la Mission intégrée des Nations Unies au Timor-Leste (MINUT) fait état de développements « significatifs » en faveur des droits de l&#39homme au Timor-Leste, mais souligne que beaucoup reste à faire en direction des personnes déplacées, de la violence domestique et de l&#39administration de la justice.

« Le Timor-Leste est toujours confronté à des défis importants. Cependant, l'engagement déclaré des dirigeants timorais en faveur des droits de l'homme aidera à créer un environnement dont tous les Timorais pourront bénéficier », a déclaré Atul Khare, le Représentant spécial du Secrétaire général dans un communiqué publié aujourd'hui à Dili.

Le rapport de la MINUT, qui couvre la période qui va d'août 2006 à août 2007, souligne que la situation sécuritaire s'est très clairement améliorée. Les élections présidentielles et parlementaires de cette année se sont déroulées dans un environnement serein où toutes les parties ont pu exprimer leurs opinions, note-t-il.

Cependant, plusieurs points noirs demeurent, regrette la MINUT dans son rapport, en particulier la situation de nombreuses personnes déplacées et la violence domestique, un phénomène « courant », contre lequel un projet de loi n'a toujours pas vu le jour.

Par ailleurs, la faiblesse du système judiciaire empêche une administration efficace de la justice et de nombreux mécanismes juridiques font défaut pour gérer les questions relatives à la propriété et à la terre.

Le rapport apporte donc une série de recommandations destinée à renforcer la promotion et la protection des droits de l'homme dans le pays. « La MINUT se tient prête à soutenir le gouvernement et le peuple du Timor-Leste dans ce processus », a rappelé le Représentant spécial.

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.