Pakistan : l&#39UNESCO souhaite la levée des restrictions imposées aux médias

8 novembre 2007

L&#39Organisation des Nations Unies pour l&#39éducation, la science et la culture (UNESCO) a exprimé aujourd&#39hui son inquiétude au sujet de la liberté d&#39expression au Pakistan et a souhaité que le président Musharraf lève les restrictions imposées aux médias.

« Je suis inquiet de l'impact qu'auront les mesures d'urgence annoncées au Pakistan sur ce droit de l'homme fondamental qu'est la liberté d'expression », a déclaré le directeur général, Koïchiro Matsuura, dans un communiqué publié aujourd'hui à Paris.

Alors que de fortes restrictions ont été mises en place à l'encontre des médias pakistanais indépendants, Koïchiro Matsuura a souligné qu'« il est important que les citoyens du Pakistan continuent d'avoir accès à une information libre et puissent débattre de façon ouverte », avant de rappeler que « la liberté d'expression et la liberté de la presse sont indispensables à des sociétés démocratiques durables et pacifiques ».

Depuis la suspension de la Constitution le 3 novembre dernier, plusieurs hauts responsables de l'ONU, dont le Secrétaire général et la Haut Commissaire aux droits de l'homme, ont exprimé leur grande préoccupation devant la suppression des droits fondamentaux pendant l'état d'urgence (dépêche du 05.11.2007).

 

♦ Recevez des mises à jour quotidiennes directement dans votre boîte mail - Inscrivez-vous ici.
♦ Téléchargez l'application ONU Info pour vos appareils iOS ou Android.